Blender pour l'architecture, Matthieu Dupont de Dinechin

samedi 30 avril 2016
Présentation :

Logiciel libre de référence pour la création d'images et l'animation 3D, Blender peut avantageusement remplacer 3ds Max, Cinema4D et même Google SketchUp dans la conception de projets architecturaux, depuis la modélisation de l'espace et des bâtiments jusqu'au rendu final. Utilisable aussi bien sous Windows et Linux que sous Mac OS X, il est en constante évolution et offre toute une panoplie d'outils dont la puissance et la souplesse permettent d'allier rapidité et créativité, tout particulièrement dans la conception de formes libres.

Avis :

Bien que débutant dans l'utilisation de Blender, ma moitié et moi-même souhaitions acheter ce livre car nous aimerions privilégier les projets architecturaux dans notre aventure 3D. Après avoir lu "La 3D libre avec Blender" (voir cet article, suivi de plusieurs autres), d'Olivier Saraja, chez le même éditeur, cela nous semblait un bon complément. Toutefois, l'approche est très différente et peut perturber le lecteur, suivant le type d'ouvrage que vous préférez. Si la 3D libre démarrait fort avec la réalisation directe d'un projet puis la description d'outils qu'il fallait apprendre à maîtriser par la pratique (passage obligé du côté des tutoriels internet), l'architecture est différent. Il nous a fait penser à une sorte de mémo. Je m'explique. Après un rapide descriptif des bases du logiciel (ce n'est pas le but de l'ouvrage de vous faire débuter), l'auteur entame une description des différents outils principaux de Blender, adaptés à l'architecture. Je pense qu'il faut avoir quelques bases en dessin technique pour appréhender ces chapitres et voir à quoi ils peuvent être destinés. Du coup, en ayant en tête un projet, vous pouvez regarder le sommaire et vous dire "ah oui, voilà le passage qu'il me faut". D'où le parallèle avec le mémo. Je ne pense pas que ce soit un mal, c'est juste une autre manière de traiter les choses et nous verrons à l'usage si nous parvenons à progresser dans nos projets avec cette organisation.
Voilà pour la première moitié de l'ouvrage. La seconde entame un autre aspect important de Blender, que vous pourrez retrouver dans d'autres ouvrages : les matériaux et l'éclairage avec Cycles. L'auteur ne s'intéresse qu'à ce moteur, très puissant, et je pense qu'il a raison, vu les résultats très réalistes que l'on peut obtenir avec. Deux chapitres sont consacrés à l'animation et l'impression 3D, mais ça n'est pas le cœur de l'ouvrage. À première vue, il me semble que le traitement réservé à Cycles est plus léger que dans d'autres ouvrages, comme la 3D libre, mais c'est certainement parce que l'auteur se concentre sur son sujet : l'architecture. Du coup, il y a des options, des utilisations qui ne sont pas adaptées au sujet et qu'il a écarté. Le résultat, il me semble, est assez clair et permet au lecteur de rester dans le thème.
En conclusion, je dirai que cet ouvrage, s'il est destiné à des personnes ayant un minimum de connaissances techniques permettant la réalisation de projets architecturaux, bénéfice d'un traitement clair, bien axé sur son sujet, avec une description précise des différents outils qui vous seront utiles. Un bon investissement.

Blender pour l'architecture, seconde édition
Matthieu Dupont de Dinechin
Éditions Eyrolles
330 pages
32 euros

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Votre commentaire apparaîtra après validation. Les messages anonymes seront supprimés.