De l'aide pour les textures

samedi 18 février 2017

La conception d'une texture réaliste peut prendre beaucoup de temps, même lorsque l'on a une certaine habitude de l'exercice. Afin de remédier à cela, il existe des addons et, s'ils sont payants, ils peuvent vous séduire malgré tout car ils permettent de gagner beaucoup de temps sur la réalisation d'un matériau, sans pour autant mettre de côté la qualité. J'en ai repéré deux, chacun attaché à un nom prestigieux des artistes Blender.


Reynante Martinez (portfolio) propose donc une solution liée à Cycles, le moteur de rendu inclus dans Blender. Au tarif de 85 $, il vous donne accès à une librairie de matériaux entièrement customisables, facile d'emploi, avec une offre de mise à jour gratuite à vie. Les textures sont finement travaillées, détaillées, et sont donc d'un réalisme à couper le souffle. Une fois installé, il apparaît sous la forme d'un nouvel onglet dans la partie outils, à droite de l'écran, avec tous les paramètres de réglages que l'on manipule par un système de curseur. Cela semble très bien intégré à Blender et l'on peut voir directement le résultat dans la vue 3D. Par contre, je n'ai pas repéré de possibilité d'essai gratuit. Dommage, je ne pourrai donc pas tester !


Andrew Price, un autre grand nom de Blender réputé pour ses images hyperréalistes, utilise l'outil Poliigon. Le principe est le même que pour CMV, avec une librairie conséquente de matériaux. Il est compatible avec Blender, Maya et 3dsmax. J'ai regardé la vidéo de présentation, faite par Andrew, et je l'ai trouvé moins intuitif et moins facile d'utilisation que CMV. Les différents matériaux doivent être téléchargés sur le site puis sont intégrés dans le logiciel où ils apparaissent sous la forme de nodes (si j'ai bien tout compris à la vidéo, en anglais). Par contre, il y a l'opportunité de l'essayer durant 30 jours gratuitement, je pense donc que je tenterai l'expérience pour voir ce que ça donne. Je ferai peut-être un article dédié, si je l'estime utile. Côté tarif, deux formules disponibles : par mois et par an (trois possibilités pour chaque, avec une tarification au nombre de téléchargements). J'y vois un inconvénient : ce système d'abonnement n'est valable que si l'on travaille régulièrement avec. Pour une débutante comme moi, qui peut passer un mois entier sans faire de texture, ça ne peut pas être intéressant.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Votre commentaire apparaîtra après validation. Les messages anonymes seront supprimés.